Save cinemas in Marocco

Switch to desktop Register Login

J-4 avant l'ouverture du 19ème Festival International du film méditerranéen de Tétouan. 

A inscrire dans vos agendas, ce festival s'annonce pleins d'émotions et de surprises. 

Présidée par Grazia Volpi, productrice (Italie) pour la catégorie long métrage, par Ibrahim Letaief, réalisateur (Tunisie) pour le court métrage, et par Rachid Alaouli, acteur-réalisateur (Maroc) pour les films documentaires. Cette année la sélection de films surprendra les cinéphiles de part leur richesse et la diversité culturelle et cinématographique de notre Méditerranée ouverte et plurielle. 

Carte blanche au cinéma portugais, hommage au 50 ans du cinéma algérien, séances spéciales avec la projection de films sélectionnés pour participer à la section hors compétition, hommages à 5 figures du cinéma Méditerranéen Touria Alaoui, actrice Maroc - Redha Behi, Cinéaste Tunisie - Saâd Chraïbi, réalisateur - Fernando Trueba, réalisateur Espagne et Ahmed Hilmi, acteur Egype.

... Autant d'évènements et d'occasions de rencontrer, voir, partager des univers complétement différents mais pourtant si proche.

Cette semaine sera ponctuée par la journée du scénario, rencontre avec un grand scénariste,
de tables rondes autour des thèmes : Cinéma et l’histoire des Mauresques : autres points de vue - Le roman marocain et le cinéma.

Le colloque sur "Coproduire en Méditerranée" sera l'occasion de débattre autour du comment travailler ensemble.

Et parceque le cinéma se veut une fenêtre vers le dialogue, le partage, l'échange, un programme spécial scolaire est ouvert aux jeunes.


Plus d'infos sur http://www.festivaltetouan.org 

Publié dans Scim news

REPORTE POUR FAUTE DE MOYENS !

samedi, 16 février 2013 09:37

Alors que 2013, s'annonçait comme une année prospère pour la culture au Maroc et notamment pour le 7éme art, avec l'espoir de voir des projets de lois mettant en place des outils de subventions dans le but de valoriser et développer le secteur cinématographique au Maroc dans son ensemble  ;

On apprend tristement par les organisateur du 10eme Festival "Cinéma et migratioins" d''Agadir, que l'évènement sera reporté pour manque de moyens. Est-ce pensable, qu'un festival qui atteint sa 10ème édition puisse se résigner à ne pas assurer son planning sous prétexte que la contribution jusqu'ici attendue n'a pas été honnorée ?

Ce festival, juste par sa thématique, est un facteur sans contexte de dialogue interculturel, de partage, de compréhension des réalités d'ailleurs.

De plus, ce festival, à un rôle essentiel à jouer à Agadir, puisque ce festival s'organise dans une ville où aucun cinéma n'est en activité, il reste donc une chance pour les gadiris eux aussi de partager et vivre le cinéma autrement.

Avec un peu de chance et beaucoup de travail, ce festival pourrait être reporté à Octobre ou Novembre 2013, souhaitons d'ici là que le ministère de la communication et le centre cinématographique entendent la nécessité de soutenir ce festival.

Ne baissons pas les bras ! 

Publié dans Scim news

SEMAINES DU FILM EUROPEEN EDITION 2013

jeudi, 14 février 2013 18:59

RIRES, EMOTIONS et MUSIQUE au programme de la 22ème EDITION DES SEMAINES DU FILM EUROPEEN (04/02/2013)

Rabat et Casablanca accueilleront de nouveau les projections de 8 films d’auteurs européens issus de 8 pays différents. En prenant le parti de montrer des œuvres exigeantes, personnelles et de qualité, les semaines du film européen se sont imposées au fil des ans comme une manifestation à la rigueur éditoriale appréciée de très nombreux cinéphiles marocains. 

 
En novembre dernier, la 21ème édition des semaines du film européen avait fortement marqué les esprits. « Amour » de Michael Haneke, palme d’or au festival de Cannes et film phare de la sélection, était présenté pour la première fois au public marocain et a poursuivi depuis une carrière internationale auréolée de succès (4 European Film Awards, Golden Globe du meilleur film étranger, 5 nominations aux Oscars, 10 nominations aux Césars,…).  Suivie par près de 12 000 spectateurs, cette édition dernière est venue affirmer encore plus fort le caractère incontournable et hautement cinéphile de ce véritable voyage au cœur du cinéma d’auteur européen contemporain.

La 22ème édition des semaines du film européen revient dès le mois de mars prochain avec une programmation riche en grands et petits bonheurs. Plusieurs comédies à l’affiche, musique et émotions seront au rendez-vous !   

Monsieur Eneko Landaburu, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc a dit à ce propos : " A l’heure où la révolution numérique continue de transformer le cinéma européen, de sa fabrication à ses modes de consommation, celui-ci ne cesse de surprendre par l’étendue et les moyens de sa créativité. Au Maroc, un public fidèle et important a toujours accompagné les semaines du film européen depuis leur début, en 1991. La 22ème édition s’annonce pleine d’humour et riche en surprises. En offrant ce panorama exceptionnel du cinéma européen, gageons que l’événement contribuera encore une fois au rapprochement entre le Maroc et l'UE."

C’est la comédie italienne « Reality » de Matteo Garrone, grand prix au dernier festival de Cannes, qui inaugurera cette prochaine édition. En 2008, le réalisateur italien était révélé au monde entier en décrochant le même prix pour son précédent film, « Gomorra », une plongée fascinante dans l’univers de la Camorra napolitaine, adapté du best seller éponyme de Roberto Saviano. Le film avait été montré avec succès lors de la 18ème édition des semaines du film européen au Maroc. Cette fois-ci, Matteo Garrone nous entraîne dans l’univers tapageur de la télé-réalité : au cœur de Naples, Luciano est un chef de famille hâbleur et joyeusement exubérant qui exerce ses talents de bonimenteur et de comique devant les clients de sa poissonnerie et sa nombreuse tribu. Un jour, poussé par ses enfants, il participe sans trop y croire au casting de la plus célèbre émission de télé-réalité italienne. Dès cet instant, sa vie entière bascule : plus rien ne compte désormais - ni sa famille, ni ses amis, ni son travail ni même la petite arnaque imaginée par son épouse, qui améliorait un peu leur ordinaire ! Le rêve de devenir une personnalité médiatique modifie radicalement son destin mais aussi celui de tout son entourage...

Quelques extraits de presse :

« Ce film composé de magnifiques portraits d'une famille aux rondeurs fellinienne est une bénédiction ! » Elle 
« L'art d'un Fellini était construit sur cette capacité à saisir l'intrusion de l'imaginaire dans la réalité, la "baroquisation" d'un univers désenchanté et implacablement vrai. L'ultime séquence du film de Garrone rappelle ainsi cette hypothèse venue de loin. » Le Monde 
« Garrone signe une fable mélancolique pleine de charme, qui évite la satire en se concentrant sur cet homme à l'arrêt, kidnappé par sa lubie. » Le Point 
« Voici revenu le bon vieux temps de la comédie italienne entre émotion et cruauté. Pourvu que ça dure. » L’Express 
« Un portrait amusant et touchant. » Les Inrockuptibles 
« Entre deux hommages assumés (...) Matteo Garrone filme avec brio la montée de la paranoïa. » Télérama


Organisées annuellement au Maroc depuis 1991 par la Délégation de l'Union européenne, les Semaines du Film européen constituent l'un des symboles culturels les plus tangibles du partenariat euro-méditerranéen au Maroc. Elles sont le fruit de l'initiative de la Délégation de l'Union Européenne en collaboration avec les ambassades et instituts culturels des Etats membres de l’UE, sous l'égide du Ministère de la Communication et en partenariat avec le Centre Cinématographique Marocain. 

RABAT : du 04 au 12 mars* 2013 au Théâtre National Mohammed V.
CASABLANCA : du 06 au 14 mars** 2013 au cinéma Le Lynx

Publié dans SCIM PRESSE

Marrakech, capitale du cinéma marocain

lundi, 24 décembre 2012 21:55
A l'occasion du Festival International du film de Marrakech, toute la presse internationale à la caméra rivée sur la ville rouge. Le Maroc, tantôt nommé terre d'accueil du cinéma tantôt studio à ciel ouvert, revête malheureusement bien des maux. La production cinématographique marocaine, ne cesse de croître aussi bien en quantité qu'en qualité. Le Maroc séduit encore grand nombre de grosses productions mais paradoxalement le processus de réhabilitation des salles de cinéma de quartier, partrimoine marocain ne décolle pas, la fréquentation des salles existantes peine à augmenter, le cinéma reste encore un divertissement pour une poignée de marocains.
Le regard journalistique sur le cinéma au Maroc reste plein de questions, France 24 Culture dans son émission spéciale "Marrakech, capitale du cinéma" met exergue les problématiques que rencontre notre cinéma, son histoire, son défi et son avenir.
regardez la video ici
Publié dans Scim news

Copyright by Save cinemas in Marocco. All rights reserved.

Top Desktop version