Save cinemas in Marocco

Switch to desktop Register Login

13 Juil

Portrait : Hajar Graigaa, une vive passion pour le cinéma et le théâtre Spécial

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ceux qui ont vu l’actrice Hajar Graigaa dans la série «Bent Bladi» où elle a interprété le rôle de Renna ne l’ont pas reconnue quand elle a ultérieurement pris part à «El Majdoub». Eh bien, il s’agit bien de Hajar Graigaa qui explique à ALM cette métamorphose par «une différence au niveau de la nature des rôles interprétés dans les deux séries. C’est tout !». Cette lauréate de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC), âgée de 29 ans, ne jure que par l’interprétation de rôles au cinéma et au théâtre. «Quand j’ai décroché mon Bac scientifique, j’ai préféré me consacrer à l’interprétation en intégrant l’ISADAC», indique l’artiste au tempérament calme. Un choix qui semble judicieusement fait par Hajar Graigaa puisqu’elle fraie son chemin artistique à pas sûrs en multipliant ses rôles. En Ramadan, les téléspectateurs auront l’occasion de la redécouvrir dans le téléfilm «Corruption» (Rachwa) réalisé par Hakim El Bidaoui et qui sera diffusé sur Al Oula. Comme elle apparaîtra sur Medi1 TV à travers la série «Al Wajh Al Akhar Lilhijra».


Entre novembre et décembre 2011, elle a pris part au long-métrage «Leïla» (Passion et colère) réalisé par Mohamed Zineddine. Ont également pris part au casting de ce film, actuellement en montage en Suisse, les artistes Omar Lotfi, Najat El Ouafi, Karim Doukkali et Anis El Cohen entre autres.
Pour le théâtre, Hajar Graigaa entamera dès la deuxième semaine du Ramadan les répétitions pour la pièce de théâtre «Le roi se meurt» d’Eugène Unesco qui sera interprétée par la troupe «Art infini» qui fait partie du genre absurde. Selon Hajar Graigaa, c’est pour la première fois qu’un tel genre sera adapté vers l’arabe dialectal au Maroc. Mise en scène par Reda Abdellaoui, cette œuvre théâtrale sera marquée par la participation de Narjiss El Hellak, Adel Aba Tourab, Jalila Tlemsi et Abdenebi El Benioui.
Elle enchaînera ultérieurement avec une autre pièce de théâtre «Chkoun n

ta» qui sera interprétée par la troupe Aphrodipe.
Et à partir du mois de mars 2013, la jeune artiste prendra part aux répétitions de la pièce «Mille et une nuits», mise en scène par l’anglais, Tim Supple. Ces répétitions qui s’étaleront sur cinq semaines à Londres avec la participation de comédiens arabes seront couronnées par une tournée dans la capitale du brouillard et aux Etats-Unis.

Salima Guisser Le : 2012-07-12 N° : 2724

Connectez-vous pour commenter

Copyright by Save cinemas in Marocco. All rights reserved.

Top Desktop version