Save cinemas in Marocco

Switch to desktop Register Login

12 Juil

Le cinéma va passer à l'ère numérique Spécial

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Nogent-sur-Seine - Le cinéma va fermer un peu plus d'une semaine, le temps de passer au numérique et de refaire sa caisse

Dimanche 15 juillet, les écrans du cinéma Lumière s'éteindront pour une semaine et demie. Quand le rideau se rouvrira, l'établissement sera métamorphosé. Un gros chantier va être mené le temps de cette fermeture : le passage au numérique des deux salles. « À la fin de l'année, les films 35 mm n'existeront quasiment plus », explique Yves Mension, maire adjoint aux affaires culturelles.

Les installateurs ont déjà commencé à passer les câbles les jeudis et vendredis matin, quand il n'y a pas de séances. La climatisation a également été installée. « À partir du 16, l'équipe de Cinémecanica démontera les anciens appareils pour mettre en place les nouveaux. » Exit les projecteurs 35 mm, les dérouleurs, la table de montage… Place à des « projecteurs numériques avec un appareillage informatique. » « La partie sonore sera conservée, sauf l'un des deux décodeurs dolbi qui ne sera plus compatible », précise le responsable du cinéma, Christophe Lemaire.

La salle du bas sera, en plus de cela, en 3D. « Nous avons choisi celle-là pour son accessibilité, justifie Yves Mension. Ça ne servait à rien d'équiper les deux salles car ça coûte relativement cher et il n'y a pas énormément de films en 3D. »
L'opération est prévue jusqu'au 20 juillet « mais nous ne rouvrirons pas tout de suite car nous en profiterons pour refaire la caisse. Nous souhaitons la rendre plus accueillante. » À la place de « l'aquarium », un comptoir ouvert va ainsi prendre place. « Les services techniques vont démonter la caisse existante. À partir du 23, les menuisiers attaqueront pour installer la nouvelle. »

Gain de temps et de manipulation
Le rideau se lèvera de nouveau le 25 au soir « si tout va bien. Rien ne nous empêchera de fonctionner avec une caisse en travaux si elle est branchée. Au cas où il resterait des choses à faire, il y aura le jeudi et le vendredi matin pour finir. »
Coût du chantier : 140 000 € hors taxe. « Nous sommes aidés par le Centre national de la cinématographie (CNC) et la Région. Les producteurs nous font une avance sur 7 ans que nous rembourserons par trimestre. Nous sommes obligés d'avoir un autofinancement d'au minimum 10 %. »

Le passage au numérique va révolutionner le fonctionnement du cinéma. « Aujourd'hui, toutes les semaines nous allons chercher les bobines aux quatre coins de Paris. Il faut ensuite les monter (ça représente 50 à 60 kg) et les préparer. Avec ce nouvel équipement, nous recevrons un certain nombre de films par parabole qu'il suffira de charger sur un disque dur. Le reste, nous l'aurons par internet ou disque dur. Ça nous apportera un gain de temps et de manipulation, souligne l'élu. Les salariés pourront travailler différemment et notamment préparer des actions complémentaires. » Actuellement, l'antre du 7e art nogentais embauche trois temps pleins et demi. « Il n'est pas question de réduire les effectifs. »

Dans la programmation, pas de changement prévu. « En 2011, nous avions eu 26 sorties nationales. C'est relativement difficile d'en avoir deux par semaine avec deux salles. » En revanche, le cinéma va pouvoir s'ouvrir à d'autres horizons : « Nous ne pouvions pas passer de CD. Désormais nous pourrons retransmettre des opéras, des matchs de foot… Nous pourrons aussi prêter ou louer la salle. »
Les tarifs ne seront pas modifiés. « Nous appliquerons seulement un supplément de 0,50 € pour les films en 3D. » La Ville a prévu de vendre les lunettes pour éviter les contraintes de la location (nettoyage…). Tarif : 1 €.

Connectez-vous pour commenter

Copyright by Save cinemas in Marocco. All rights reserved.

Top Desktop version